Le revêtement de sol, béton ciré

5 mai 2017

Bois et béton ciré : quelles possibilités pour son intérieur ?

Florian Fellay

Lorsqu’on cherche un complément au bois – plafond lambrissé de bois ou charpente apparente, boiserie murale, parquet, ou simplement mobilier de bois – le béton ciré constitue un excellent choix. Ses teintes naturelles se marient sobrement avec celles du bois, qu’il soit foncé ou clair, imprégné ou brut. Coloré, il peut fournir un contraste plus appuyé, ou accompagner des bois très typés. Et les nuances de sa surface répondent à celles du bois : ensemble, ces deux matières donnent un aspect vivant et chaleureux à un intérieur.

Personnellement, j’adore combiner ces deux matières.

Elles appartiennent à des univers qui paraissent inconciliables : la nature et la tradition d’un côté, l’environnement urbain et la modernité de l’autre. Mais cette opposition permet précisément de produire des alliages très intéressants, qui structurent des espaces de manière efficace. On trouve de nombreux exemples de telles combinaisons dans l’architecture actuelle, c’est une tendance forte.

Vieux bois ou bois moderne.

Le béton ciré est ainsi utilisé avec bonheur dans les rénovations de vieux mazots, de chalets ou d’anciennes granges. Grâce à son aspect discret, il permet d’obtenir un style moderne, brut, tout en respectant le cachet authentique qu’on veut souvent conserver à ces demeures.

Les constructions bois modernes peuvent également profiter des qualités du béton ciré. Imaginez de grandes surfaces uniformes, élégantes et épurées, des volumes nets, des couleurs lumineuses, qui contrastent parfaitement avec la texture naturellement vivante du bois…

Concrètement.

Il est très facile de faire alterner le bois et le béton ciré. Par exemple, on peut couvrir le sol des lieux de passage, de la cuisine et de la salle à manger avec du béton ciré, profitant ainsi de son entretien facile, et réserver le parquet pour les lieux de station (séjour, chambres). L’alternance peut aussi jouer entre les surfaces horizontales (sols et plafonds) et verticales (murs, piliers, cloisons), ou entre les différents niveaux de l’espace : escaliers et sols en béton ciré, plans de travail et bancs en bois, ou inversement.


10 octobre 2016

Le béton ciré, plus cher qu’un carrelage ?

Le béton ciré est connu pour son style épuré, minimaliste, industriel, mais aussi pour son prix relativement onéreux. Mais ce dernier est-il justifié ? Les plus-values inattendues du choix et de la pose d’un carrelage concurrencent parfois le prix fixe du béton ciré.

Lire la suite